18 février 2009

La mare au diable - tarte chèvre poireaux, aux saveurs de la campagne

marediable0_On aime ou l'on déteste l'ambiance champêtre des romans de George Sand, qui donne l'image d'une campagne idéale avec des paysans travailleurs et honnêtes, des intrigues de bal, des maisonnettes bien tenues et des poules qui picorent...
Je suis assez friande des histoires assez simples qu'elle raconte, même si j'ai entendu certains lui reprocher de dresser un tableau trop propret du monde paysan au XIXe siècle. Après tout l'écrivain n'est pas forcément sociologue. Et puis pourquoi les scénarios romantiques seraient-ils réservés aux personnages issus de la bourgeoisie?
La Mare au Diable, c'est l'histoire de Germain, veuf, qui compte se remarier, pour le bien-être de ses trois enfants. Il décide donc de se rendre dans un village voisin pour rencontrer une femme veuve elle aussi, qui cherche également un nouveau mari. Il part, emmenant avec lui Marie, une jeune fille dont il a la charge et qui veut se placer dans une ferme voisine. Petit Pierre, le fils de Germain les suit en cachette. Il est découvert par les adultes et Marie s'en occupe comme une mère pendant le trajet.
Un orage éclate, les voyageurs s'arrêtent près de la Mare au Diable, un lieu magique. L'enchantement va rapprocher Germain et Marie pendant la nuit, ils vont se confier l'un à l'autre.
Mais le lendemain, la magie est dissipée et ces deux benêts continuent leur route comme si rien ne s'était passé... Germain rencontre sa veuve qui est en fait une coquette incorrigible et le met en compétition avec ses autres prétendants. Germain fuit au galop cette femme légère, il récupère Marie et son fils qui se sont enfuis de la ferme où la jeune fille devait travailler, car le propriétaire a tenté d'abuser d'elle.DSC_0265
Tous les trois rentrent dans leur village d'origine et si vous n'avez pas deviné la fin, je vous conseille d'abord de manger une part de ma tarte aux saveurs champêtres avant de lire le livre.
Une pâte brisée faite maison, des poireaux et du chèvre, c'est un plat nourrissant et tout simple. Dans cette recette que vous trouverez ici, je n'ai pas mis de crème mais du fromage blanc allégé qui donne un goût très frais à l'ensemble.
Enfin la pincée de cumin sera l'ingrédient qui égayera discrètement cette recette. Peut-être que cette épice vous enchantera comme la Mare au Diable a enchanté Germain et Marie?

Posté par Elzevier Panns à 18:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur La mare au diable - tarte chèvre poireaux, aux saveurs de la campagne

    je garde une certaine aversion pour G Sand depuis mes années de collège...mais il faudrait peut être que je me fasse une nouvelle idée!

    Posté par Babeth59, 20 février 2009 à 18:02 | | Répondre
Nouveau commentaire