Hier, dans ce billet (clic!), je vous présentais un livre de la collection Page Blanche. Je voulais revenir rapidement sur cette collection puisque que j'y ai lu de nombreux titres que j'ai vraiment beaucoup aimé.
Gallimard l'a créée en 1987 pour viser un public d'adolescents, à partir de 13 ans. Mais évidemment comme beaucoup de romans pour "jeunes", la plupart -certains plus que d'autres - se laissent volontiers lire par des adultes également.
L'une des particularités de la collection: le dessin des couvertures à été confié chaque fois au même auteur Yan Nascimbene. Et cela pendant au moins 10 ou 15 ans. Je n'ai pas réussi à savoir si Yan Nascimbene dessinait toujours les couv pour Page Blanche...
En tout cas cela donne une vraie harmonie à la collection. Les romans de Page Blanche, bien qu'écrits par des auteurs différents, se déroulant dans des pays différents et à toutes sortes d'époques, ont tous un "ton" bien particulier, une sorte d'arrière goût, d'ambiance... A mon avis c'est évidemment dû au fait qu'un seul illustrateur dessine leurs couvertures. Pour chaque histoire, il envoie notre imagination dans la même direction.

Image_1            Image_2           Image_3